Tout salarié, peu important le lieu où il exerce son activité et peu important qu’il soit rémunéré en France ou non, doit se voir appliquer les accords d’intéressement et de participation éventuellement conclus dans son entreprise. Ce principe est applicable à la seule condition que ces salariés expatriés ou détachés appartiennent toujours aux effectifs de l’entreprise. Le versement d’une compensation financière telle qu’une prime d’expatriation ne peut pas remettre en cause ce principe.

Lire la suite

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.